Envoyez nous un message

Merci de bien vouloir compléter les champs obligatoires *









Où nous trouver ?

Contact

Le Moulin du Roc – Scène nationale
9 boulevard Main
CS 18555 - 79025 Niort Cedex
Horaires guichet billetterie :
> mar/ven 12h30 – 19h00
> sam 14h – 19h00
> dim/lun Billetterie cinéma uniquement
> Vacances scolaires :
> mar/sam 14h00 – 19h00
> dim/lun Billetterie cinéma uniquement
Informations / Réservations : 05 49 77 32 32
Administration : 05 49 77 32 30

Infos

Moulin du roc

120 Battements par minuteCinéma

 

Grand Prix, Festival de Cannes 2017

Téléchargez le dossier de presse

Début des années 90. Alors que le sida tue depuis près de dix ans, les militants d’Act Up-Paris multiplient les actions pour lutter contre l’indifférence générale. Nouveau venu dans le groupe, Nathan va être bouleversé par la radicalité de Sean.

 

 

Une heure déjà qu’on est sortis de la projection, et nos cœurs sont encore contractés du choc qu’ils ont reçu. 120 battements par minute, chronique de l’aventure d’Act Up-Paris au début des années 1990, remporte magistralement son pari périlleux.
En fusionnant chimiquement l’intime et le politique, elle chante la tragédie de cette jeunesse terrassée qui retrouva l’espoir dans la chaleur du groupe et la découverte de sa puissance de feu, et dont la joie nouvelle, intense, se heurtait de plein fouet à la machine de mort de l’épidémie et aux forces réactionnaires complices de la société dans laquelle elle explosait. (…)
Siège politique de la guerre, le corps est à la fois la cible de la maladie et l’arme pour la combattre. Et c’est toute la justesse du film que de s’aimanter à ceux de ses acteurs, refusant les séductions que l’esthétique d’Act Up aurait pu lui inspirer. Au long de ses deux heures vingt qui passent à une vitesse folle, ce biopic d’un corps collectif sauvage luttant contre un monstre mortel déploie une trame mélodramatique d’autant plus explosive qu’elle est minimaliste : hésitante et fragmentée comme ne peut qu’être la naissance d’un amour métastasé par le sida, fondue par ailleurs dans le combat de l’association.

 

Isabelle Régnier
Le Monde – 20 mai 2017