Envoyez nous un message

Merci de bien vouloir compléter les champs obligatoires *








Où nous trouver ?

Contact

Le Moulin du Roc – Scène nationale
9 boulevard Main
CS 18555 – 79025 Niort Cedex
Horaires guichet billetterie :
> mar/ven 12h30 – 19h00
> sam 14h – 19h00
> dim/lun Billetterie cinéma uniquement
> Vacances scolaires :
> mar/sam 14h00 – 19h00
> dim/lun Billetterie cinéma uniquement
Informations / Réservations : 05 49 77 32 32
Administration : 05 49 77 32 30

Infos

Moulin du roc

Vol d’usageSpectacle

De et avec Jean Charmillot et Jérôme Galan
Regard extérieur : Marc Vittecoq
Création musicale : Yannick Tinguely
Costumes : Emily Cauwet
Création lumière : Lydie Del Rabal
Création son : Thomas Mirgaine
Crédit photos : Vasil Tasevski
En coréalisation avec l’OARA

  • Cirque

  • Tarif D : de 10 à 20€

  • Représentations scolaires les 5 et 8 février

  • Dès 5 ans

  • Durée : 50 mn

  • 06 février 2019 - 15h00
    sous chapiteau, Souché / Niort
    Billetterie
  • 09 février 2019 - 19h00
    sous chapiteau, Souché / Niort
  • 10 février 2019 - 17h00
    sous chapiteau, Souché / Niort
  •  


Mouvements / Jeune public
Vol d’usage
Jean Charmillot et Jérôme Galan / Cie quotidienne

Comment faire voler un vélo ?

 

C’est l’histoire banale d’un homme sortant de chez lui au petit matin, vélo à la main. Un souvenir que nous avons tous, une belle gamelle ! On se demande si un jour dans notre vie le sentiment de liberté sera aussi fort que lorsque, planant au-dessus d’une voiture, on aperçoit le regard étonné et inquiet du chauffeur distrait nous regardant abasourdi passer au-dessus de son toit ouvrant.

De cet accident est née une recherche sur l’envol, la précision du déplacement des poids, le rapport au sol et à la pesanteur. Jean et Jérôme nous racontent cette histoire par petits bouts et par différents points de vue, tout en douceur et fantaisie, dans un duo de cirque pour sangles aériennes et vélo acrobatique. Invention et maîtrise s’allient dans une stupéfiante chorégraphie aérienne pour faire décoller petits et grands vers un monde de légèreté.

 

 

Ces deux-là – hurluberlus perchés mais concentrés – font vraiment la paire. Tous deux tombent, certes, mais pour toujours mieux se relever et s’envoler. Et nous nous laissons volontiers emporter, car si l’on a le tournis (un peu), on rêve aussi (beaucoup). Drôles, ces voltigeurs partagent également avec nous l’amour du risque, le sentiment de liberté mêlé à l’angoisse de l’accident – leur quotidien d’artistes de cirque, en somme.

Léna Martinelli, Les trois coups

 

Site officiel de la compagnie