Envoyez nous un message

Merci de bien vouloir compléter les champs obligatoires *








Où nous trouver ?

Contact

Le Moulin du Roc – Scène nationale
9 boulevard Main
CS 18555 – 79025 Niort Cedex
Horaires guichet billetterie :
> du lundi au vendredi de 17h30 à 20h30
> le samedi de 10h00 à 12h30 et de 13h30 à 19h00
> le dimanche, la billetterie cinéma est ouverte aux horaires des séances
Permanence téléphonique :
> du mardi au vendredi de 14h00 à 17h00

Informations / Réservations : 05 49 77 32 32
Administration : 05 49 77 32 30

Infos

Moulin du roc

AmandaCinéma

 

Sélection Orizzonti, Mostra de Venise 2018

 

 


Paris, de nos jours. David, 24 ans, vit au présent. Il jongle entre différents petits boulots et recule, pour un temps encore, l’heure des choix plus engageants. Le cours tranquille des choses vole en éclats quand sa soeur aînée meurt brutalement. Il se retrouve alors en charge de sa nièce de 7 ans, Amanda.

 

On a confirmation que Mikhaël Hers aime filmer les parcs, poumons verts de nos mégapoles ultrapolluées, et ses films font à peu près le même effet chlorophyllé au milieu de l’ordinaire de notre cinéma. Amanda, c’est une fillette qui perd sa mère dans un attentat (pas de spoiler, ce basculement survient tôt dans le film) et se retrouve seule avec son jeune oncle immature. Dit comme ça, Amanda pourrait sembler lourd et pourtant, le film est d’une incroyable légèreté de touche. Comme dans ses opus précédents, tout ce que filme Hers est marqué du sceau de la grâce, de la retenue, de la délicatesse, de la force tranquille, y compris et même surtout quand le récit plonge en pleine tragédie. Hers a aussi le talent du casting : Amanda est jouée par la petite Isaure Multrier, ébouriffant mélange d’enfance et de maturité, qu’Hers dirige comme un vrai personnage, façon Doillon. L’oncle désemparé par le deuil et par les responsabilités qui lui tombent soudain sur le râble, c’est Vincent Lacoste, merveilleux dans son premier rôle dramatique. Et les actrices sont tout aussi géniales, de la tonique Ophélia Kolb à la très émouvante Stacy Martin en passant par de merveilleuses comédiennes oubliées comme Marianne Basler ou Greta Scacchi. Après Ce Sentiment de l’été (titre qui fonctionnerait aussi pour Amanda), Mikhaël Hers s’affirme comme le grand aquarelliste des sentiments profonds, des affects complexes, des deuils rédimés et du contraste entre la météo (estivale) et les cœurs (plongés en plein hiver).
Serge Kaganski
LesInrocks.com, 4 septembre 2018

Amanda

Un film de Mikhaël Hers

 

France – 2018
Durée: 1h47

 

Scénario: Mikhaël Hers, Maud Ameline
Photographie : Sébastien Buchmann
Montage : Marion Monnier
Musique : Anton Sanko

 

Avec : Vincent Lacoste, Isaure Multrier, Stacy Martin

 

Séances

  • Mer 16 Jan 2019 - 14h
  • Jeu 17 Jan 2019 - 20h15
  • Sam 19 Jan 2019 - 18h
  • Dim 20 Jan 2019 - 16h30
  • Mar 22 Jan 2019 - 14h