Envoyez nous un message

Merci de bien vouloir compléter les champs obligatoires *








Où nous trouver ?

Contact

Le Moulin du Roc – Scène nationale
9 boulevard Main
CS 18555 – 79025 Niort Cedex
Horaires de l’accueil-billetterie :
> Du mardi au vendredi : de 13h00 à 19h00
> Le samedi : de 14h00 à 19h00
> Le dimanche : la billetterie cinéma est ouverte aux horaires des séances
> Les soirs de représentation, l’accueil-billetterie sera ouvert une heure avant le début du spectacle
Informations / Réservations : 05 49 77 32 32
Administration : 05 49 77 32 30

Infos

Moulin du roc

BéréniceSpectacle

Mise en scène : Célie Pauthe
Texte : Jean Racine
Accompagnée de Césarée, court-métrage de Marguerite Duras
Avec :
Marie Fortuit, Arsace
Eugène Marcuse, Titus
Mahshad Mokhberi, Phénice
Laurent Papot, Antiochus
Mélodie Richard, Bérénice
Hakim Romatif, Paulin
Collaboration artistique : Denis Loubaton
Scénographie : Guillaume Delaveau
Lumières : Sébastien Michaud
Costumes : Anaïs Romand
Musique et son : Aline Loustalot
Vidéo : François Weber
Crédit photo : Elisabeth Carecchio

 

__

 

Remerciements à Anne-Françoise Benhamou, Michèle Kastner, Jean Mascolo, Nir Ratzkovsky, Bertrand Suarez.
La création du spectacle a mobilisé l’ensemble de l’équipe permanente du CDNde Besançon, ainsi que les techniciens intermittents : Christian Beaud, Théo Chaptal, Adèle Grandadam, Jules Guérin, Bernard Guyollot, Charles Jacques, Alexandre Klentzi, Mathieu Lontananza, Claire Michoux, Antoine Peccard, Laure Saint-Hillier, Marc Vanbremeersch

Production : CDN Besançon Franche-Comté, avec le soutien de L’Odéon – Théâtre de l’Europe.
Spectacle créé au CDN Besançon Franche-Comté le 24 janvier 2018.

  • Théâtre

  • Tarif B : de 10 à 33€

  • Durée : 2h30

  • Salle numérotée

  • Dès 15 ans

Extrait

Dramaturgies
Bérénice
Jean Racine / Célie Pauthe / Marguerite Duras

Une tragédie raffinée sublimée par le court-métrage de Marguerite Duras

 

Bérénice, reine de Palestine, s’éprend d’amour pour Titus, empereur de Rome et destructeur du premier Temple de Jérusalem. Par amour, elle quitte son pays, sa religion et son peuple. Mais le peuple romain ne veut pas d’une étrangère comme impératrice. De cet amour impossible naîtra la tragédie de Racine renforcée par l’amour d’Antiochus, roi de Comagène, pour Bérénice.

 

Dans une mise en scène raffinée et imaginée par Célie Pauthe, les interprètes d’exception portent les alexandrins de Racine en écho au court métrage de Marguerite Duras. C’est en découvrant le Césarée de Duras, filmé en 1979, imaginant le retour de Bérénice à Césarée, que Célie Pauthe se plonge dans le texte de Racine plaçant le risque absolu que prend Bérénice par amour au coeur de son questionnement.

 

 

 

On en voit trop peu, des spectacles comme celui-ci, qui mènent vers les rivages raciniens avec une douceur, une profondeur calme et tranquille loin des grandes orgues déclamatoires, des numéros d’acteur souvent attachés à l’auteur français. C’est un Racine à la fois intime et vivant que mettent en majesté la metteuse en scène Célie Pauthe et sa magnifique actrice, Mélodie Richard, avec cette Bérénice en état de grâce.
Fabienne Darge / Le Monde