Envoyez nous un message

Merci de bien vouloir compléter les champs obligatoires *








Où nous trouver ?

Contact

Le Moulin du Roc – Scène nationale
9 boulevard Main
CS 18555 – 79025 Niort Cedex
Horaires de l’accueil-billetterie du 19 oct. au 26 nov. :
> Du mardi au vendredi : permanence téléphonique de 14h à 17h et accueil-billetterie de 17h30 à 20h30
> Le samedi : accueil-billetterie de 13h30 à 19h
> Le dimanche : la billetterie cinéma est ouverte aux horaires des séances
Informations / Réservations : 05 49 77 32 32
Administration : 05 49 77 32 30

Infos

Moulin du roc

Callisto et ArcasSpectacle

D’après Les Métamorphoses d’Ovide
Adaptation et mise en scène : Guillaume Vincent
Collaboration artistique : Marion Stoufflet
Avec : Emilie Incerti Formentini, Camélia Jordana (distribution en cours)
Crédit photo : Audoin Desforges

  • Théâtre

  • Tarif itinérance : de 7 à 15€

  • Durée : 50mn

  • Dès 15 ans

  • Représentation scolaire le 15 mai

  • 14 mai 2020 - 20h30
    Sous chapiteau à Cirque en Scène à Niort
    Billetterie
  • 15 mai 2020 - 19h00
    Sous chapiteau à Cirque en Scène à Niort
  •  
Dramaturgies
Callisto et Arcas
Ovide / Guillaume Vincent

À partir des Métamorphoses d’Ovide, Guillaume Vincent navigue entre mythologie et monde contemporain.

 

Lorsque le jeune orphelin Arcas souffle les bougies de son 15ème anniversaire, il nous parle de son amour pour la forêt qui lui sert de refuge. Il nous parle du manque de cette mère qu’il n’a pas connue.
Quinze ans plus tôt, Jupiter, ce coureur de jupons, s’éprend de la sublime Callisto, simple mortelle. Comme sa réputation n’est plus à faire et que toutes les femmes et les nymphes sont sur leurs gardes, il se travestit pour mieux amadouer sa proie… Et c’est ainsi qu’il arrivera à ses fins. Mais l’histoire ne s’arrête pas là, et les métamorphoses non plus.

 

 

 

Rien n’est énoncé directement, mais on n’a aucun mal à saisir le télescopage entre le dieu – qui égare la nymphe sur sa véritable identité sexuelle pour la prendre dans ses filets – et un producteur américain aujourd’hui mis à nu par ses viols.

Anne Diatkine / Libération