Envoyez nous un message

Merci de bien vouloir compléter les champs obligatoires *









Où nous trouver ?

Contact

Le Moulin du Roc – Scène nationale
9 boulevard Main
CS 18555 - 79025 Niort Cedex
Horaires guichet billetterie :
> mar/ven 12h30 – 19h30
> sam 14h – 19h30
> dim/lun Billetterie cinéma uniquement
> Vacances scolaires :
> mar/sam 14h00 – 19h30
> dim/lun Billetterie cinéma uniquement
Informations / Réservations : 05 49 77 32 32
Administration : 05 49 77 32 30

Infos

Moulin du roc

Les Forains, Ballet UrbainSpectacle

Direction artistique/Chorégraphie :

Anthony Égéa

Danseurs-interprètes : Sofiane Benkamla,

Antoine Bouiges, Simon Dimouro,

Manuel Guillaud, Jérôme Luca,

Amel Sinapayen, Maxim Thach,

Aurélien Vaudey

Direction musicale : Philippe Forget

et les 41 musiciens de l’orchestre

de l’Opéra de Limoges

Musicien – DJ : Frank2Louise

Création musique électro :

Frank2Louise

Scénographie et lumières :

Florent Blanchon

Costumes :

Hervé Poeydomenge

  • Ballet Urbain

  • Tarif A

  • Durée : 1h15

  • En famille dès 9 ans

Extrait

  • 17 décembre 2017 - 18h00Billetterie
  • 18 décembre 2017 - 19h00
Mouvements
Les Forains, Ballet Urbain
D'Anthony Égéa / Henri Sauguet / Orchestre de l'Opéra de Limoges

d’après « Les Forains » d’Henri Sauguet sur un argument de Boris Kochno avec l’autorisation des Editions Salabert – Copyright Universal

 

Une vraie fête de la jeunesse et de la danse !

 

C’est en ces termes que Jean Cocteau qualifiait Les Forains lors de sa création le 2 mars 1945 par les Ballets des Champs-Élysées. Cette œuvre du compositeur bordelais Henri Sauguet a connu un succès fulgurant et ouvrit en fanfare, en son temps, la carrière de Roland Petit ! Sur la scène, l’orchestre de l’Opéra de Limoges en fosse, huit danseurs et Frank2Louise en DJ électro livrent un véritable Ballet Urbain qui évoque la parade d’un cirque s’installant en périphérie de ville.

 

Pour le chorégraphe Anthony Egéa « Le projet d’adaptation des Forains s’est imposé à moi comme une feuille de route dans laquelle je me suis plongé avec gourmandise, excitation et cette appétence artistique pour livrer une vision renouvelée et plus personnelle ».

 

Pour Philippe Forget à la direction musicale « la richesse vient des rencontres et du METISSAGE des cultures. Alors, non, l’orchestre n’accompagne pas ici un ballet mais s’invite au cœur même de sa dramaturgie, de ses songes et de ses émotions ».

 

Portée par la musique symphonique de Sauguet et les délires électroniques de Frank2Louise, la danse se charge de légèreté et d’élégance propres au classique, les lignes se précisent et s’imprègnent des fulgurances du Hip Hop, le travail aérien se marie avec la percussion et l’ancrage des danses urbaines. Un spectacle décapant qui s’adresse à tous les publics. Et aux grands enfants que nous sommes restés.

Jean-Paul Sportiello – Le Populaire du Centre

 

 

Site officiel de la compagnie