Envoyez nous un message

Merci de bien vouloir compléter les champs obligatoires *








Où nous trouver ?

Contact

Le Moulin du Roc – Scène nationale
9 boulevard Main
CS 18555 – 79025 Niort Cedex
Permanence téléphonique :
> Du mardi au vendredi : de 13h00 à 18h00
> Les soirs de représentation, l’accueil-billetterie sera ouvert une heure avant le début du spectacle
Informations / Réservations : 05 49 77 32 32
Administration : 05 49 77 32 30

Infos

Moulin du roc

[ ANNULÉ ] Marry me in BassianiSpectacle

  • Danseurs géorgiens sur un plateau de danse
  • Danseurs géorgiens sur une scène, Moulin du roc, Niort

Conception et mise en scène : (LA)HORDE – Marine Brutti, Jonathan Debrouwer, Arthur Harel
Avec le maître de ballet Kakhaber Mchedlidze
et l’ensemble Iveroni : (en alternance) Mari Bakelashvili, Gaga Bokhua, Tinatin Chachua, Natia Chikvaidze, Tornike Gabriadze, Iakob Gogotishvili, Tornike Gulvardashvili, Levan Jamagidze, Giorgi Khubaevi, Nika Khurtsidze, Khatuna Laperashvili, Kakhaber Mchedlidze, Neli Mdzevashvili, Anzori Popkhadze, Vaso Tchikaberidze, Tamar Tchumburidze, Natia Totladze, Lali Zatuashvili

 

Composition sonore : Sentimental Rave
Scénographie : Julien Peissel
Construction du décor : Atelier du Grand théâtre de Loire-Atlantique
Conception lumière : Patrick Riou
Crédit photo : (La) Horde

 

__

 

Coproduction : MAC – Maison des Arts de Créteil, Théâtre de la Ville – Paris, les Théâtres de la Ville de Luxembourg, Maison de la danse de Lyon, TAP – Théâtre Auditorium de Poitiers, Centre chorégraphique national de Nantes, Les Salins – Scène nationale de Martigues, Bonlieu – Scène nationale d’Annecy, Charleroi danse, Teatro Municipal do Porto, Kampnagel Hambourg, la Comédie de Clermont-Ferrand, Fondation BNP-Paribas, Institut français, Fonds Transfabrik– Fonds franco-allemand pour le spectacle vivant.
Soutien : Grand T – Nantes.

(LA)HORDE est soutenue par la Fondation BNP-Paribas.
(LA)HORDE est artiste associé à la MAC – Maison des Arts de Créteil.
(LA)HORDE est en résidence à la Gaîté Lyrique.

Remerciements : François Béchaud, Fanny Bertin, Catherine Blondeau, Lauren Boyer, Annie Bozzini, Marjorie Carre, Patricia Caule, Tamara Chanishvili, Isabelle Chesneau, Maxime Fleuriot, Salvador Garcia, Jean-Jacques Goron, Tiago Guedes, Patrick Gyger, Dominique Hervieu, Erika Hess, Sabine et Richard Keslassy, Jérôme Lecardeur, Marie Leschner, Tom Leick-Burns, Héloïse Lesimple, Gaëlle Massicot Bitty, Audrey Margueritat, José Montalvo, Leslie Perrin, Christine Paly, Christophe Potet, Matthieu Rietzler, Anne Rogeaux, Andras Siebold, Nino et Iliko Sukhishvili, Claire Verlet, Marylène Vicari, Laurent Vinauger…

  • ⚠ INFORMATION CORONAVIRUS

     

    Compte tenu des dernières mesures de lutte contre l’épidémie de coronavirus, nous sommes dans l’obligation de fermer le Moulin du Roc au public.

     

    LES PROGRAMMATIONS DE SPECTACLES ET DE CINÉMA SONT DONC SUSPENDUES JUSQU’À NOUVEL ORDRE.

     

    Pour toutes informations complémentaires, nous vous invitons à consulter notre site internet et nos réseaux sociaux (FacebookInstagramTwitter).

     

    Merci de votre compréhension,

    L’équipe du Moulin du Roc

     

  • Danse traditionnelle

  • Création

  • Tarif B : de 10 à 33€

  • Durée : 1h30

  • Salle numérotée

  • Dès 12 ans

Extrait

Mouvements / Jeune public
[ ANNULÉ ] Marry me in Bassiani
Collectif (La)Horde

L’énergie de la danse contestataire géorgienne.

 

(La)Horde, collectif emblématique du 2.0, a récemment pris la direction du Ballet National de Marseille. Fort de son travail sur les Hard-Dances et le Jumpstyle qui a soulevé des questionnements sur la circulation de la danse sur internet, le collectif a souhaité remonter à la source et porter son attention sur les danses folkloriques et traditionnelles pour leur nouvelle création.

 

Toute en rotation et en lévitation, la danse géorgienne s’est posée comme une évidence. Dans ce pays, elle représente la résistance et l’unification, elle est une forme de contestation. Marry Me In Bassiani fait référence au mouvement « We are dancing for freedom » qui a eu lieu à Tbilissi, capitale du pays, où des jeunes se sont rassemblés pour danser sur de la musique électro en opposition à la fermeture de plusieurs clubs.

 

L’énergie de (La)Horde sera sans aucun conteste au rendez-vous dans cette création réunissant quinze danseurs de l’ensemble traditionnel géorgien IVERONI qui combinent des mouvements parfaitement synchronisés avec des prouesses individuelles. La pièce est la rencontre entre la vivacité des danseurs aériens qui ne semblent éprouver aucun effort et les corps en revendication.

 

 

Site officiel de la compagnie