Envoyez nous un message

Merci de bien vouloir compléter les champs obligatoires *








Où nous trouver ?

Contact

Le Moulin du Roc – Scène nationale
9 boulevard Main
CS 18555 – 79025 Niort Cedex
Horaires de l’accueil-billetterie du 19 oct. au 26 nov. :
> Du mardi au vendredi : permanence téléphonique de 14h à 17h et accueil-billetterie de 17h30 à 20h30
> Le samedi : accueil-billetterie de 13h30 à 19h
> Le dimanche : la billetterie cinéma est ouverte aux horaires des séances
Informations / Réservations : 05 49 77 32 32
Administration : 05 49 77 32 30

Infos

Moulin du roc

Marry me in BassianiSpectacle

Conception et mise en scène : (LA)HORDE – Marine Brutti, Jonathan Debrouwer, Arthur Harel
Avec le maître de ballet Kakhaber Mchedlidze
et l’ensemble Iveroni : (en alternance) Mari Bakelashvili, Gaga Bokhua, Tinatin Chachua, Natia Chikvaidze, Tornike Gabriadze, Iakob Gogotishvili, Tornike Gulvardashvili, Levan Jamagidze, Giorgi Khubaevi, Nika Khurtsidze, Khatuna Laperashvili, Kakhaber Mchedlidze, Neli Mdzevashvili, Anzori Popkhadze, Vaso Tchikaberidze, Tamar Tchumburidze, Natia Totladze, Lali Zatuashvili

 

Composition sonore : Sentimental Rave
Scénographie : Julien Peissel
Construction du décor : Atelier du Grand théâtre de Loire-Atlantique
Conception lumière : Patrick Riou
Crédit photo : (La) Horde

  • Danse traditionnelle

  • Création

  • Tarif B : de 10 à 33€

  • Durée : 1h30

  • Salle numérotée

  • Dès 12 ans

Mouvements / Jeune public
Marry me in Bassiani
Collectif (La)Horde

L’énergie de la danse contestataire géorgienne.

 

(La)Horde, collectif emblématique du 2.0, a récemment pris la direction du Ballet National de Marseille. Fort de son travail sur les Hard-Dances et le Jumpstyle qui a soulevé des questionnements sur la circulation de la danse sur internet, le collectif a souhaité remonter à la source et porter son attention sur les danses folkloriques et traditionnelles pour leur nouvelle création.

 

Toute en rotation et en lévitation, la danse géorgienne s’est posée comme une évidence. Dans ce pays, elle représente la résistance et l’unification, elle est une forme de contestation. Marry Me In Bassiani fait référence au mouvement « We are dancing for freedom » qui a eu lieu à Tbilissi, capitale du pays, où des jeunes se sont rassemblés pour danser sur de la musique électro en opposition à la fermeture de plusieurs clubs.

 

L’énergie de (La)Horde sera sans aucun conteste au rendez-vous dans cette création réunissant quinze danseurs de l’ensemble traditionnel géorgien IVERONI qui combinent des mouvements parfaitement synchronisés avec des prouesses individuelles. La pièce est la rencontre entre la vivacité des danseurs aériens qui ne semblent éprouver aucun effort et les corps en revendication.