Envoyez nous un message

Merci de bien vouloir compléter les champs obligatoires *









Où nous trouver ?

Contact

Le Moulin du Roc – Scène nationale
9 boulevard Main
CS 18555 - 79025 Niort Cedex
Horaires guichet billetterie :
> mar/ven 12h30 – 19h00
> sam 14h – 19h00
> dim/lun Billetterie cinéma uniquement
> Vacances scolaires :
> mar/sam 14h00 – 19h00
> dim/lun Billetterie cinéma uniquement
Informations / Réservations : 05 49 77 32 32
Administration : 05 49 77 32 30

Infos

Moulin du roc

MonstresSpectacle

  • MONSTRES ...On ne danse pas pour rien(c)christophe-Pean-4
  • MONSTRES ...On ne danse pas pour rien-6BIS(c)christophe-Pean
  • MONSTRES 1(c)christophe-Pean
  • MONSTRES-ON NE DANSE PAS POUR RIEN-22(c)christophe-Pean

Chorégraphie : DeLaVallet Bidiefono
Textes : Rébecca Chaillon et Armel Malonga
Dramaturgie : Aurelia Ivan
Collaboratrice artistique : Carine Piazzi
Danseurs : DeLaVallet Bidiefono, Destin Bidiefono, Fiston Bidiefono, Aïpeur Foundou, Ella Ganga, Mari Bède Koubemba, Cognès Mayoukou, Lousinhia Simon
Musiciens : Francis Lassus, Armel Malonga, Raphaël Otchakowski
Performeuse : Rébecca Chaillon
Crédit photos : Christophe Péan

  • Danse

  • Tarif C : de 10 à 26€

  • Salle numérotée

  • Durée : 1h20

Mouvements
Monstres
On ne danse pas pour rien

DeLaVallet Bidiefono / Cie Baninga


Artiste engagé, le danseur et chorégraphe congolais brandit l’étendard de la liberté et de l’espoir.

 

Avec dix interprètes et trois musiciens, DeLaVallet Bidiefono met en scène ce qui peut rester des rêves de vie lorsque les conflits les ont rasés et comment trouver les moyens de se réinventer. Monstres raconte son combat pour la construction de l’espace Baning’Art, un lieu indépendant de vie, d’échanges et d’explorations dédié à la danse à Brazzaville.

La scène rappelle un chantier. Entre décharges énergétiques, introspections et explorations, les danseurs accompagnés en live par les musiciens portent une danse endiablée inspirée par la vie remuante et secouée de la capitale congolaise et dressent le portrait d’un pays meurtri qui veut se relever et croire à l’avenir.

 

 

« DeLaVallet Bidiefono signe une création inspirée et puissante. Assurément, le chaos congolais a enfanté une étoile » 

Le Monde Afrique