Envoyez nous un message

Merci de bien vouloir compléter les champs obligatoires *









Où nous trouver ?

Contact

Le Moulin du Roc – Scène nationale
9 boulevard Main
CS 18555 - 79025 Niort Cedex
Horaires guichet billetterie :
> mar/ven 12h30 – 19h00
> sam 14h – 19h00
> dim/lun Billetterie cinéma uniquement
> Vacances scolaires :
> mar/sam 14h00 – 19h00
> dim/lun Billetterie cinéma uniquement
Informations / Réservations : 05 49 77 32 32
Administration : 05 49 77 32 30

Infos

Moulin du roc

Petit paysanCinéma

 

Semaine de la Critique, Festival de Cannes 2017

Téléchargez le dossier de presse

Pierre, la trentaine, est éleveur de vaches laitières. Sa vie s’organise autour de sa ferme, sa sœur vétérinaire et ses parents dont il a repris l’exploitation. Alors que les premiers cas d’une épidémie se déclarent en France, Pierre découvre que l’une de ses bêtes est infectée. Il ne peut se résoudre à perdre ses vaches. Il n’a rien d’autre et ira jusqu’au bout pour les sauver.

 

 

 

La crise de la vache folle m’a beaucoup marqué. Je me revois devant la télé, il y a un sujet sur la maladie, personne ne comprend ce qui se passe, on tue tous les animaux. Et ma mère me dit : « Si ça arrive chez nous, je me suicide ». J’ai dix ans et je me dis que ça peut arriver… Je me souviens de la tension qu’il y avait partout. Comme Pierre le fait avec sa sœur, les paysans appellent souvent leur vétérinaire, ils veulent être rassurés. Et Creutzfeld-Jacob était si particulier que les vétos ne savaient pas quoi dire. On ne savait pas par où passait la contamination, c’était la panique générale. Une paranoïa totale. A La fémis, on avait un exercice de scénario à faire, sous la supervision d’une scénariste américaine, Malia Scotch Marmo. C’est elle qui m’a dit : « Tu tiens quelque chose, tu dois écrire».

Hubert Charuel

 

 

Si Hubert Charruel distillait quelques éclats de comédie au début de son film, la suite prend plutôt des allures de thriller, mixant engrenage fatal, suspens et ambiguité morale : on entre en empathie avec Pierre, sa solitude, ses difficultés économiques, sa peur existentielle, même si l’on sait pertinemment qu’il enfreint la loi. Pierre, c’est Swann Arlaud, remarquable comédien à la beauté singulière, visage triangulaire et regard bridé : traite des bêtes, accouchement d’un veau, conduite de tracteur, multiples tâches épuisantes, l’investissement physique et mental a été total du côté de chez Swann. Excellemment écrit, mené et joué, mêlant adroitement naturalisme et cinéma de genre, Petit paysan est une modeste mais réelle réussite.

 

Serge Kaganski
Lesinrocks.com – 20 mai 2017

Petit paysan

Un film de Hubert Charuel

 

France – 2017
Durée : 1h30

 

Scénario : Claude Le Pape, Hubert Charuel
Photographie : Sébastien Goepfert
Montage : Julie Léna, Lilian Corbeille, Grégoire Pontécaille
Musique : Myd

 

Avec Swann Arlaud, Sara Giraudeau, Bouli Lanners, Isabelle Candelier, India Hair

Bande-annonce

Séances

  • Mer 30 Août 2017 - 16h - 20h30
  • Jeu 31 Août 2017 - 16h (VFSTF) - 18h
  • Ven 1 Sep 2017 - 18h15 - 20h
  • Sam 2 Sep 2017 - 15h45 - 20h30
  • Dim 3 Sep 2017 - 18h15 - 20h15
  • Lun 4 Sep 2017 - 15h45 - 18h30
  • Mar 5 Sep 2017 - 20h30
  • Mer 6 Sep 2017 - 18h15
  • Jeu 7 Sep 2017 - 15h45
  • Ven 8 Sep 2017 - 20h15
  • Sam 9 Sep 2017 - 14h30 - 18h30
  • Dim 10 Sep 2017 - 15h45 - 20h15
  • Mar 12 Sep 2017 - 20h30