Envoyez nous un message

Merci de bien vouloir compléter les champs obligatoires *








Où nous trouver ?

Contact

Le Moulin du Roc – Scène nationale
9 boulevard Main
CS 18555 – 79025 Niort Cedex
Horaires guichet billetterie :
> du lundi au vendredi de 17h30 à 20h30
> le samedi de 10h00 à 12h30 et de 13h30 à 19h00
> le dimanche, la billetterie cinéma est ouverte aux horaires des séances
Permanence téléphonique :
> du mardi au vendredi de 14h00 à 17h00

Informations / Réservations : 05 49 77 32 32
Administration : 05 49 77 32 30

Infos

Moulin du roc

Roubaix, une lumièreCinéma

 

 


Film en audio-description, accessible au public malvoyant ou aveugle

Téléchargez le dossier de presse

Roubaix, une nuit de Noël. Le commissaire Daoud sillonne la ville qui l’a vu grandir. Voitures brûlées, altercations… Au commissariat, vient d’arriver Louis Coterelle, fraîchement diplômé. Daoud et Louis vont faire face au meurtre d’une vieille dame. Deux jeunes femmes sont interrogées, Claude et Marie. Démunies, alcooliques, amoureuses.

 

 

Avant d’y voir un film policier, on y a vu, avant tout et comme jamais, un film, parce qu’ici Desplechin fait du cinéma, au sens de ce que tout le monde entend en général par là : du cinéma avec des acteurs et des actrices, dirigés pour être plus vrais que nature, qui scrute les profondeurs de la condition humaine tout en tendant un miroir à la société, et où la bonté et la grandeur ont le dernier mot.

 

Luc Chessel
Libération, 22 mai 2019

 

 

Roubaix, une lumière est un pur polar, donc, qui tente de réinventer la figure du flic taciturne et brutal. Daoud, pour faire, simple, c’est l’anti Bad Lieutenant, un homme doux, humaniste, éclairé qui accouche les suspects en flattant leur part de lumière. D’un calme olympien, hyper charismatique, Roschdy Zem, en mode Lino Ventura, est un formidable Daoud, personnage semble-t-il marqué par un passé douloureux. Ce personnage est la grande réussite du film dont le programme ne s’arrête pas à une relecture de la mythologie policière. S’appuyant sur un véritable fait divers, Roubaix, une lumière s’applique également à redéfinir les contours du polar ultraréaliste et social, quelque part entre L.627, Polisse et Engrenages.

 

Christophe Narbonne
Première.fr, mai 2019

Autres films à l'affiche
Roubaix, une lumière

Un film de Arnaud Desplechin

 

France – 2019
Durée : 1h59

 

Scénario : Arnaud Desplechin, Léa Mysius
Adapté de Roubaix, commissariat central de Mosco Boucault
Photographie : Irina Lubtchansky
Montage : Laurence Briaud
Musique : Grégoire Hetzel

 

Avec : Roschdy Zem, Léa Seydoux, Sara Forestier, Antoine Reinartz

 

Sélection officielle, Festival de Cannes 2019

Séances

  • Mer 21 Août 2019 - 17h45 - 20h15
  • Jeu 22 Août 2019 - 20h
  • Ven 23 Août 2019 - 18h
  • Sam 24 Août 2019 - 16h - 18h15 - 20h30
  • Dim 25 Août 2019 - 14h - 16h - 18h15
  • Lun 26 Août 2019 - 20h15
  • Mar 27 Août 2019 - 18h (VFSTF) - 20h15
  • Mer 28 Août 2019 - 18h
  • Jeu 29 Août 2019 - 20h
  • Ven 30 Août 2019 - 18h
  • Sam 31 Août 2019 - 16h - 18h15
  • Dim 1 Sep 2019 - 14h - 16h15 - 20h30
  • Lun 2 Sep 2019 - 17h45
  • Mar 3 Sep 2019 - 20h
  • Mer 4 Sep 2019 - 17h45
  • Ven 6 Sep 2019 - 20h
  • Sam 7 Sep 2019 - 14h
  • Dim 8 Sep 2019 - 18h
  • Lun 9 Sep 2019 - 20h