Envoyez nous un message

Merci de bien vouloir compléter les champs obligatoires *









Où nous trouver ?

Contact

Le Moulin du Roc – Scène nationale
9 boulevard Main
CS 18555 - 79025 Niort Cedex
Horaires guichet billetterie :
> mar/ven 12h30 – 19h00
> sam 14h – 19h00
> dim/lun Billetterie cinéma uniquement
> Vacances scolaires :
> mar/sam 14h00 – 19h00
> dim/lun Billetterie cinéma uniquement
Informations / Réservations : 05 49 77 32 32
Administration : 05 49 77 32 30

Infos

Moulin du roc

The Young ladyCinéma

 

Sélections officielles, Toronto 2016, Sundance 2017

Site officiel Téléchargez le dossier de presse

1865, Angleterre rurale. Katherine mène une vie malheureuse d’un mariage sans amour avec un Lord qui a deux fois son âge. Un jour, elle tombe amoureuse d’un jeune palefrenier qui travaille sur les terres de son époux et découvre enfin la passion. Habitée par ce puissant sentiment, Katherine est prête aux plus hautes trahisons pour vivre son amour impossible.

 

 

Pour sa première réalisation, William Oldroyd suit l’évolution de cette bombe à retardement, d’abord enferrée dans ses robes à crinoline puis s’octroyant de plus en plus de libertés, comme ses promenades dans la campagne sauvage, interdites par son mari. Il y a quelque chose de jouissif à voir Katherine se débattre de sa condition de femme soumise pour mieux embrasser celle qu’elle a choisie d’être : une amoureuse au-delà de toute règle. La jeune femme fait ainsi fi des conventions et ne s’embarrasse pas du jugement que d’aucuns pourraient porter sur ses agissements. L’interprétation sans faute de Florence Pugh, qui passe de l’apathie à la terreur sert avec force et maestria ce cauchemar éveillé. Le spectateur a assisté, impuissant, à l’avènement d’un monstre égoïste, au-delà de tout romantisme. La fin âpre et ironique du fi lm nous renvoie à nos propres questionnements : la passion aliène-t-elle les âmes, ou n’y-a-t-il que des âmes aliénées pour céder à la passion ? Quand l’instinct de survie entre en ligne de compte, la folie l’emporte sur les sentiments.

 

Margaux Xixe
Cinematraque.com – 17 décembre 2016