Envoyez nous un message

Merci de bien vouloir compléter les champs obligatoires *









Où nous trouver ?

Contact

Le Moulin du Roc – Scène nationale
9 boulevard Main
CS 18555 - 79025 Niort Cedex
Horaires guichet billetterie :
> mar/ven 12h30 – 19h30
> sam 14h – 19h30
> dim/lun Billetterie cinéma uniquement
> Vacances scolaires :
> mar/sam 14h00 – 19h30
> dim/lun Billetterie cinéma uniquement
Informations / Réservations : 05 49 77 32 32
Administration : 05 49 77 32 30

Infos

Moulin du roc

Tu, el cielo y tuSpectacle

Chorégraphie : Catherine Berbessou

Assistante : Claire Richard

Scénographie, lumière : Marc Oliveiro

Danseurs : Carmela Acuyo, Stéphane Bourgeois, Rémi Esterle, Noémi Ettlin, Claire Meguerditchian, Willem Meul, Marion Métais, Sabine Novel, Federico Rodriguez Moreno et Isabelle Teruel

Mouvements
Tu, el cielo y tu
De Catherine Berbessou

La passion féroce du tango.

 

Chez Catherine Berbessou, le tango est langage, un langage corporel à la fois subtil et charnel, le mouvement des corps d’un homme et d’une femme, à la recherche l’un de l’autre et l’alchimie étrange jouisseuse et ravissante qui en émane. « Barthes avait manié la langue pour traiter du discours amoureux. J’emprunte les chemins tortueux du tango mélangés à la gestuelle du contemporain. Le tango devient dans ma démarche une pensée amoureuse pour nos corps qui jaillit de l’étreinte de la danse ».

 

Après plusieurs années de recherches personnelles à approfondir l’inépuisable richesse du tango, en le pratiquant et en l’enseignant, la chorégraphe, accompagnée de son partenaire Federico Rodriguez Moreno, est de retour avec une pièce pour dix danseurs.

 

Passion, douceur, trahison, jalousie… Autant de sentiments à jeter dans l’arène, et autour desquels s’établissent l’infinité des gestes et des ornements du tango, qui, comme le permet l’amour, ne laisse jamais s’épuiser les possibles.

 

Dans la foulée de son spectacle A Fuego Lento en 1996 et de Valser en 1999, la chorégraphe fait grimper la température entre dix interprètes en ourlant le tango d’une écriture contemporaine ciselée. À découvrir.

Rosita Boisseau – Télérama